Articles

Transidentités dans l'enfance et professionnel·le·s : des clés pour accompagner

Peu de professionnel·le·s sont formé·e·s aux spécificités des transidentités dans l'enfance. Cet article vise à présenter, de façon non-exhaustive, certaines clés de compréhension et d’action à destination des professionnel·le·s de la santé et professionnel·le·s de l’enfance. Ce contenu doit s’envisager comme une série de pistes de réflexion, qu’il est important d’adapter à chaque situation unique et subjective.

1.png

Des suivis LGBTQIA+ safes

Les suivis safes garantissent aux personnes ou aux familles concernées par les thématiques LGBTQIA+ un accueil bienveillant.

Quelle que soit la demande - que cela concerne ou non ces thématiques - je mets un point d'honneur à accueillir chacun·e dans son authenticité et dans sa liberté d'auto-détermination.

Je développe ainsi une approche inclusive de l'accueil et de la psychologie.

Genre et santé mentale (avec intervention de Noah Gottlob)

Les Grenades décortiquent la santé mentale sous le prisme du genre. Biais cognitifs des soignant·es, violences structurelles, charge mentale, gestion des émotions… Une série de trois articles pour creuser ce sujet particulièrement sensible actuellement. Pour ce dernier article, on s’intéresse aux approches féministes et aux solutions. On y parle de "lieux safes", une malheureuse nécessité pour éviter que les personnes concernées s'isolent des parcours de soins. Idéalement, tous les lieux devraient être "safes".

Stéréotypes de genre dès l'enfance : des dommages à vie

Les stéréotypes de genre limitent le potentiel des enfants et causent des dommages à vie. Les attentes sociétales imposent une vision de ce qui est adéquat et approprié selon son genre. Les préjudices sont réels. Dans cet article nous parcourrons brièvement les notions et concepts théoriques des mécanismes et injonctions de genre avant de nous pencher sur les résultats d'une enquête anglaise qui explore les conséquences de ces stéréotypes.

1.png

Coming-in : l'entrée au placard

Le concept du coming-out est désormais relativement bien ancré dans les mentalités. Faire son coming-out revient à procéder à l’annonce (publique ou familiale) de son orientation sexuelle et/ou de son identité de genre qui diffère(nt) de la norme hétérosexuelle et cisgenre. 

Je me concentrerai ici sur un nouveau concept apparu récemment dans la littérature : celui du coming-in, soit le mouvement qui précède le coming-out.

La société face aux transidentités dans l'enfance (de Noah Gottlob)

Plusieurs recherches avancent des chiffres alarmants quant à la santé psychologique des personnes transgenres. Ce n'est pas la transidentité en elle-même qui conduit à ces difficultés au niveau psychologique mais la façon dont la société octroie - ou non - à ces enfants le droit à s'auto-déterminer et à définir librement leur identité de genre. Ces chiffres montrent, par ailleurs, l’importance et l’urgence de la mise en place d’accompagnements spécifiques.

Déconstruire les masculinités toxiques (avec intervention de Noah Gottlob)

Les Grenades décortiquent les stéréotypes de genre qui engendrent des comportements masculins toxiques. Quatre articles pour creuser le sujet et faire valser les étiquettes. Parce que l'égalité femmes-hommes passe aussi par une remise en question des rôles sociaux qu’endossent ceux qui forment la moitié de la population. Pour ce troisième article, on s’intéresse à la base de la construction : l’éducation. [...]

Les transidentités dans l'enfance, préambule.

(par Noah Gottlob)

Il apparaît parfois difficile de se questionner sur ce qui semble évident, naturel. D’apparence, l’équation a l’air simple : les caractéristiques sexuelles font d’une personne un homme ou une femme. Si un individu dispose d’un sexe masculin, il sera un homme ; d’un sexe féminin, une femme.

En réalité, les choses ne sont pas si tracées, rigides. [...]

logo tk.png

Plus d'infos sur Transkids ASBL

Transkids est la première association belge francophone spécifiquement dédiée aux enfants transgenres ou en questionnement quant à leur genre, et à leurs parents. L'association souhaite, entre autre, apporter aux enfants, aux adolescents transgenres ou en questionnement, ainsi qu’à leurs parents, un cadre bienveillant, de l’écoute, de la compréhension et le soutien qui leur manque.

©  Noah Gottlob, Bruxelles.